Nouvelles Révélations Expl0sives sur l’Ex-Ministre du Budget, le Coffre-fort dans son Bureau et les 50 Millions Subtilisés par un Gendarme

L’ancien Directeur général de la Solde, Charles Émile Abdou Faye, a révélé des irrégularités alarmantes dans le fichier des fonds communs du Ministère des Finances et du Budget. Parmi les bénéficiaires figureraient des retraités, des laveurs de véhicules avec des matricules fictifs, des insulteurs de l’APR et des travailleuses du sexe impliquées dans des actions politiques.

Charles Émile Faye accuse l’ancien ministre Mamadou Moustapha BA d’être au centre de ces pratiques frauduleuses et appelle son successeur, Cheikh Diba, à ne pas le protéger. Il souligne l’importance de l’audit du budget pour corriger les iniquités sociales et mettre fin à la corruption qui gangrène les finances publiques.

Voici l’intégralité de sa publication !

« Fichier des Fonds communs du Ministère des Finances et du Budget avril 2024 : quelques jours après la passation de services entre le Ministre Cheikh Diba et Mamadou Moustapha BA l’ancien Ministre des Finances et du Budget et ancien argentier de l’APR, de terribles découvertes auraient été faites dans le fichier des fonds communs :
– des retraités;
– des laveurs de véhicules avec des matricules fictifs ;
– des insulteurs de l’APR;
– des filles de joie bien en vue lors du combat entre l’APR et l’opposition;
– des matricules fictifs etc.

Après le départ de Mamadou Moustapha BA, certains services ont enfin pris leur courage à deux mains pour dénoncer les agissements de cet homme qui symbolise le pillage éhonté des finances publiques du Sénégal et qui a tenté en vain de bloquer la série d’audits que j’avais initié pour assainir la Solde!

Le Ministre Cheikh Diba ne doit surtout pas couvrir cet homme même s’ils ont des relations d’amitié. Ces pratiques mafieuses expliquent pourquoi, ils ont littéralement bloqué la mission de la Cour des comptes sur la gestion des fonds communs. Il est temps d’assainir le budget de l’Etat, et il faut des responsables qui aient le courage de le faire : l’audit du Budget va littéralement permettre de corriger les iniquités sociales.

Avec sa main mise sur les finances publiques Moustapha Ba se permettait d’acheter le silence de nombreux de nos compatriotes dont des médias qui lui bâtissaient une réputation de bienfaiteur , il détenait un coffre fort dans son bureau d’où 50 millions avaient été subtilisés par un gendarme. Stop la corruption au Sénégal !!! »

vous pourriez aussi aimer
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.