Ultimate magazine theme for WordPress.

OL : Genesio fait une annonce pour le mercato

Actuellement en stage en Espagne, l’Olympique Lyonnais prépare son retour à la compétition. Et le mercato dans tout ça ? Interrogé, Bruno Genesio a fait une confidence concernant le rayon des arrivées.

Le mois dernier, alors que l’annonce d’un intérêt des Olympiques (Marseille et Lyon) pour le capitaine nantais Léo Dubois faisait les gros titres des gazettes mercato, l’entraîneur des Gones Bruno Genesio restait évasif quant aux projets lyonnais pour les prochains mercatos. « Je n’ai aucune info concernant Léo Dubois, pour une arrivée à Lyon ou ailleurs. Je ne suis pas au courant. Tous les bons joueurs sont susceptibles de nous intéresser. On n’a pas encore évoqué des souhaits particuliers à l’OL pour cette saison ou la saison prochaine. C’est beaucoup trop tôt ».

Depuis, l’entraîneur et ses ouailles se sont envolés direction l’Espagne et Murcie pour un stage hivernal. L’occasion pour les médias présents de l’autre côté des Pyrénées, dont Le Progrès, d’aborder à nouveau le thème du mercato offensif avec Genesio. « Je referai le point avec le président à Lyon, mais je ne pense pas qu’on recrutera (d’attaquants). On a des jeunes qui travaillent bien, et je sais que Maxwel et Memphis peuvent aussi jouer à ce poste, tout comme Bertrand sur qui on devrait compter pour la venue du PSG ».

Très actif lors du dernier marché des transferts estival (Traoré, Diaz, Marçal, Tete, Marcelo, Diop, Mendy, Ndombélé), l’Olympique Lyonnais devrait donc cette fois-ci calmer le jeu en termes de dépenses pour son secteur offensif. En revanche, outre la volonté d’engager une doublure à Lucas Tousart, il convient de rappeler que la formation rhodanienne devrait être bien plus présente sur le marché en ce qui concerne le volet des départs. En effet, plusieurs éléments tels que Clément Grenier, Jordan Ferri ou encore Mapou Yanga-Mbiwa ne manquent pas de prétendants.

vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.