Oncle de Birame Soulèye Diop t3é à Thiès : Les meurtriers avouent et racontent les détails effroyables du drame

Les autorités du commissariat central de Thiès ont appréhendé A. D., A. G. et O. N., suspects du meurtre de l’oncle de Birame Soulèye Diop. Selon les informations, le trio aurait avoué le crime lors de l’établissement du procès-verbal.

Pour rappel, les événements se sont déroulés dans la nuit du vendredi 26 au samedi 27 janvier 2024. Assane Diop, âgé de 65 ans et vigile, a été violemment agressé puis égorgé par trois individus au marché Ngelaw de Thiès. Le corps de l’oncle de l’ancien maire de la commune de Thiès-Nord, Birame Soulèye Diop, a été découvert tôt le matin. L’enquête, menée par les autorités du commissariat central de Thiès, a permis d’identifier formellement, au cours du mois de mai, les trois auteurs de cet acte abominable.

« Tout a commencé lorsque les hommes de la commissaire divisionnaire Aïssatou Ndiaye, cheffe de service du commissariat central de Thiès, ont exploité un renseignement émanant du milieu interlope. En effet, les limiers avaient interpellé un malfaiteur pour une autre affaire. Ce dernier a confié aux enquêteurs que les nommés A. D., A. G. et O. N. avaient tué le vigile Assane Diop. Le trio incriminé a été arrêté et écroué à la prison centrale de la capitale du rail, entretemps, pour une autre affaire d’agression« , d’après la même source.

Séance tenante, le commissaire Malick Kane, chef de la police judiciaire et son équipe ont fait extraire les trois suspects impliqués dans le meurtre du vigile. Interrogés sur procès-verbal, l’un d’eux a avoué le crime et a donné ses deux complices. Ces derniers ont également reconnu les faits sans ambages, selon des sources de Seneweb.

Ils reviennent sur le jour du drame…

Vigile au marché Ngelaw de Thiès, Assane Diop aurait surpris les trois voleurs en train de cambrioler. Il a été attaqué, torturé et égorgé par ces malfaiteurs. Il ressort de leurs aveux que deux d’entre eux étaient chargés d’immobiliser le vigile pour que troisième l’égorge, précisent nos confrères.

A. D. (maçon), A. G. (commerçant ) et O. N. (maçon) ont été emmenés sur les lieux du crime, ce jeudi vers 17 h, par le commissaire Malick Kane, chef de la Sûreté urbaine de Thiès et ses enquêteurs en compagnie de leurs collègues de la police technique et scientifique. Le procureur intérimaire près le tribunal de grande instance a assisté à la reconstitution des faits devant une foule qui scandait « Assassin, assassin, prison à vie ! ». Le trio incriminé a reconstitué le film du crime dans les moindres détails. La scène de l’horreur a été immortalisée par des prises de vue. Ces images seront versées au dossier.

Selon toujours nos confrères, il ressort de l’enquête diligentée par les hommes de la commissaire divisionnaire Aïssatou Ndiaye que les trois hommes sont impliqués dans plusieurs autres actes de violence commis à Thiès. Ils sont toujours en garde à vue dans les locaux du commissariat central de Thiès pour association de malfaiteurs, assassinat avec acte de barbarie. Ils seront probablement déférés demain vendredi au parquet.

vous pourriez aussi aimer
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.