Senegal Direct | Actualité au Sénégal – Actualité Sénégalaise

Parc des technologies numériques de Diamniadio: Un joyau de 46 milliards

0

Le Ministre de l’Economie numérique et des Télécommunications, Madame Ndèye Tické Ndiaye Diop, a lancé hier à Diamniadio les travaux du projet de Parc des technologies numériques (PTN). 

« Le Parc de technologies numériques, qui sera mis en service en 2021, a pour ambition de faire du Sénégal un « Hub de services » au niveau régional, avec des infrastructures numériques de classe mondiale, attractives, pour diversifier les sources de croissance à travers des investissements dans le digital (le Business Process Outsourcing « BPO » notamment) et l’innovation permanente sur les technologies du futur », a déclaré Mme Ndèye Tické Ndiaye Diop, Ministre de l’Economie numérique et des Télécommunications. C’était en présence du Ministre d’Etat chargé du suivi du PSE, le Docteur  Cheikh   Kanté, d’Omar Gueye, Ministre des Collectivités territoriales, du Développement et de l’Aménagement des Territoires, de Diène Farba  Sarr, Délégué général à la Promotion des Pôles urbains de Diamniadio et du Lac Rose (DGPU), du représentant de la BAD, du Président de OPTIC, entre autres. Le PTN est constitué de zones de prêtes à l’emploi  et de plateformes pour attirer les investissements afin de diversifier  les sources de croissance du secteur. Son cout global est estimé à 46 milliards de FCFA. La Banque africaine de Développement (BAD) a financé à hauteur de 40 milliards et l’Etat du Sénégal pour le reste. Le PTN est érigé dans une superficie de 25 hectares. D’après Mme le Ministre, il s’agira dans un premier temps de construire trois tours  d’espaces de bureaux, d’un datacenter, des centres de BPO, d’études  et de recherche, mais aussi  de production audiovisuelle, entre autres.  Concernant la question de l’emploi, elle dira qu’ils vont veiller à ce que les entreprises s’engagent à faire appel, dans la mesure du possible,  aux jeunes des collectivités territoriales environnantes, dans le  renforcement de leur main d’œuvre. « Je pense que c’est important que les entreprises qui s’installent dans nos collectivités puissent aider les jeunes à gagner leur vie », a-t-elle soutenu. A cette occasion, elle  a rappelé que Le Chef de l’Etat, dans son programme « LIGGEEYAL ELLEK », a identifié cinq (5) grandes initiatives nationales dont « une société numérique inclusive » avec l’ambition de « promouvoir une société apprenante et une économie de l’innovation ». C’est ainsi qu’il a inscrit parmi les projets phares du PSE, la création de zones spéciales dédiées à l’Economie numérique et aux services export, d’où la création du projet du PTN. D’après, elle la SN2025 est constituée de 3 prérequis et de 4 axes stratégiques d’intervention prioritaires. A l’en croire,  Le coût total des 28 réformes et 69 projets de la SN2025, pour la période 2016-2025, est estimé à 1.361 milliards de FCFA, avec un plan de financement ainsi réparti : privé 73%, public 17%, PPP 10%.  A terme, il est prévu la création de 35000 emplois directs et 105 000 emplois indirects et une contribution du Numérique de 10% au PIB à l’horizon 2025.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.