Père ayant tenté de tuer ses filles : Révélations et témoignage de son épouse

La police de Thiaroye a bouclé son enquête préliminaire sur l’affaire du dépressif expatrié Cheikh F, qui a tenté d’égorger ses deux filles.

Lundi dernier, un père de famille (dépressif) s’est enfermé avec ses deux fillettes dans sa chambre conjugale et a commencé à trancher la gorge de la cadette répondant au nom d’Adja F, âgée de 3 ans.
Face aux agents enquêteurs, le mis en cause a tenté vainement de justifier par des contorsions et autres gymnastiques intellectuelles son geste criminel à l’encontre de sa propre fillette, rapporte Les Echos.

 

Même si la ligne de défense de ce dernier est décousue et souffre d’incohérences. Des explications fumeuses et tirées par les cheveux qui attestent l’état de démence de l’expatrié. Qui subit un traitement à l’hôpital à cause de ses intempestifs troubles du comportement.

L’état de démence du mis en cause a été confirmé par son épouse. Celle-ci affirme avoir accompagné son mari au centre hospitalier en question lorsqu’elle a constaté que celui-ci a commencé à développer des troubles psychiques. Grande fut la surprise désagréable de la jeune femme quand les blouses blanches ont éconduit le père de ses deux fillettes.

 

Et les toubibs, dit-elle, lui auraient demandé d’attendre le jour de rendez-vous médical de son mari pour revenir à l’hôpital. « Quand il (Cheikh) a recommencé à développer des troubles psychiques, je l’ai conduit au centre hospitalier en question. Mais, on m’a dit que ce n’était pas son jour de rendez-vous. Et qu’il fallait attendre le jour-j pour l’amener », a soutenu la jeune femme.

vous pourriez aussi aimer
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.