Prix Orange Du Livre En Afrique : Le Tunisien Yamen Manaï Consacré

Prix Orange du livre en Afrique : Le Tunisien Yamen Manaï consacré
La quatrième édition du prix Orange du livre en Afrique a connu son épilogue ce mardi 14 juin.  Organisée par la fondation Orange et Sonatel, cette distinction récompense, depuis 2019, l’œuvre d’un auteur africain en langue française et publiée par un éditeur établi sur le continent. 57 romans étaient en lice lors de cette quatrième édition.

Pour cette cuvée, l’honneur est revenu au Tunisien, Yamen Manaï, pour son livre intitulé : Bel abîme. Il a reçu un montant de 10 000 euros de la fondation Orange. “Entre fureur, rage et passion, le narrateur dénonce la barbarie et les maux qui gangrènent sa société, depuis la cellule familiale ainsi que l’école, jusqu’aux institutions politiques”, ont commenté les membres du jury à propos du roman.

Présidé par Véronique Tadjo de la Côte d’Ivoire, ce jury était composé de onze personnalités réputées de la littérature africaine et francophone à savoir : Yvan Amar (France), Kidi Bebey (France), Yahia Belaskri (Algérie), Mamadou Camara (Sénégal), Eugène Ebodé (Cameroun), Prudentienne Houngnibo Gbaguidi (Benin), Nicolas Michel (France), Nétonon Noël Ndékéry (Tchad), Gabriel Mwènè Okoundji (Congo), Ariane Poissonnier (RFI) et Loubna Serraj (Maroc).

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.