Projet de reconstruction de l’Hôpital Aristide Le Dantec : les travailleurs attendent le Chef de l’Etat

Le collectif des syndicats de la santé sur le projet de reconstruction de l’hôpital a tenu une assemblée générale ce jeudi matin dans l’enceinte de l’Hôpital.  La reconstruction de l’hôpital Aristide Le Dantec sur son site actuel tient à cœur l’ensemble du personnel de santé qui y officie. Seulement ces travailleurs, à travers un mémorandum, ont relevé « des inquiétudes dans la stratégie que l’État veut adopter, car celle-ci risque de faire perdre l’avantage du littoral, de réduire drastiquement la superficie, de remettre en cause la reconstruction par phases du fait du délai court et de léser le personnel de santé contractuel qui risque de vivre une situation intenable ».

Le collectif demande que le personnel de l’hôpital ne soit pas délocalisé, durant la phase de reconstruction sous aucun prétexte. Il réclame, également, de solides garanties sur la prise en charge salariale du personnel durant la reconstruction. Il exige, par ailleurs,   une documentation signée pour la formation et la capacitation du personnel, durant toute la reconstruction. Mais aussi une intégration non négociable du collectif des syndicats aussi bien dans le comité de pilotage que dans le comité technique, dans les études et dans toutes les phases de reconstruction.

- Advertisement -

Sur le volet foncier, le collectif exige la reconstruction sur la totalité de l’actuel site. « Dans la réhabilitation des hôpitaux au niveau national, l’hôpital Aristide Le Dantec est le seul à qui on demande de vendre une partie de son patrimoine foncier pour se reconstruire, ce qui est inadmissible. Il faut donc une reconstruction sur la base de l’ancien projet, même s’il faut en réviser le coût. Il s’agit de générer des recettes nécessaires à la prise, une continuité de l’activité hospitalière pendant la phase de prise en charge salariale du personnel » a expliqué Mamadou Seck, secrétaire général du Sames section Le Dantec.

Non sans saluer « la promesse et surtout l’engagement du Chef de l’État son excellence Macky Sall à concrétiser enfin ce projet phare qui va sans aucun doute remettre à neuf notre hôpital »

A noter que le collectif, mis sur pied  pour participer à tout le processus de reconstruction, est constitué du SUTSAS, de la CNTS, du SAMES, du FGTSB, SDT/3S et du SYNTRAS.

vous pourriez aussi aimer
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.