Senegal Direct | Actualité au Sénégal – Actualité Sénégalaise

Propos ethnicistes : Madiambal ne recule d’un iota

0

Le Journaliste Madiambal Diagne, malgré les critiques acerbes dont il fait l’objet depuis son intervention sur cette question relative à l’étnicisme, ne recule toujours pas dans ces propos. Au contraire, il les réaffirme.

En effet, invité de l’émission Grand Jury de la Rfm, ce dimanche 28 mars 2021, repris par Sunubuzz, Madiambal Diagne persiste et signe. Selon lui, «des membres du Mfdc ont été transportés de la Gambie vers Dakar pour venir bruler le Palais de la République, le palais de Justice et l’Assemblée nationale».

Ainsi, Madiambal Diagne ne compte guère se plier à l’endroit des populations, même si ses propos ont pu choquer plus d’un.

Il déclare : «C’est très facile dans ce pays de juger les gens. Je n’ai pas à m’excuser, au contraire c’est aux gens de venir me présenter des excuses. Au moment où certains m’insultent, d’autres me réconfortent dans ma position».

Rappel

Les propos tenus par Madiambal Diagne lors de sa dernière chronique de lundi dernier ne passent. Le Conseil pour l’observation des règles d’éthique et de déontologie (Cored) dans les médias n’a pu s’empêcher de s’autosaisir pour dénoncer une sortie “irresponsable” de la part du patron du journal Le Quotidien.

Madiambal Diagne a affirmé que durant la crise sociopolitique née de l’arrestation de Sonko, tous les responsables de la majorité présidentielle qui appartiennent à l’ethnie diola se sont distinguées par leur silence. D’après lui, ce sont les peuls, manjaks et autres qui ont défendu Macky Sall et non les diolas qu’il accuse d’avoir mis un point d’honneur à apporter leur soutien à un fils de la Casamance, Ousmane Sonko en l’occurrence.

“Ces propos aux relents ethnicistes et régionalistes manifestes, dans un contexte socio-politique marqué par des violences extrêmes, relèvent d’une totale irresponsabilité de la part de leur auteur, qui, par ailleurs, a déjà fait l’objet d’un avertissement par le Tribunal des Pairs pour des déclarations de même nature”, fustige le Cored.

Mamadou Thior et son équipe, en plus de condamner ses écrits du journaliste proche du palais, soutiennent que le Cored est en train d’instruire le dossier.

SUNUBUZZ !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.