Question de Nationalité : Thierno Alassane Sall Déclare que Karim Wade ne Peut Plus Finaliser son Dossier

Karim Wade a publié un décret en date du 16 janvier 2023, qui le retire officiellement de sa nationalité française. La copie du décret a été remise au Conseil constitutionnel sénégalais le même jour. Mais pour le candidat Thierno Alassane, c’est peine perdue car « plutôt que de le conforter, ce décret le confond et l’enfonce.«

En effet, d’après Thierno Alassane Sall, Karim Wade doit être retiré de la liste définitive des candidats à l’élection présidentielle 2024, parce que d’une part, « les délais de dépôt de dossiers de candidatures ayant été épuisés le 26 décembre, il ne saurait lui être autorisé de compléter son dossier le 16 janvier 2024, soit 3 semaines plus tard, à sa propre initiative. »

D’autre part, le décret du 16 janvier 2024 de l’État français ne pouvant avoir des effets rétroactifs, « il demeure constant que Karim Wade a été retenu sur la liste provisoire sans remplir une exigence majeure découlant de la Constitution. S’il avait révélé au Conseil constitutionnel la réalité à cette date de sa double nationalité, comme l’exige la déclaration sur l’honneur, il n’aurait pas été retenu dans la liste provisoire. »

Pour ces raisons, TAS se dit convaincu que le Conseil constitutionnel « tâchera d’honorer ses missions, notamment celle de défendre notre Constitution. »

vous pourriez aussi aimer
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.