Rapports de la Cour des comptes : Moustapha Sarré, porte-parole du gouvernement, apporte des éclaircissements

Depuis quelques semaines, les rapports des Corps de contrôle, qui dormaient dans les tiroirs jusqu’ici, sont publiés. Nombreux sont les cas de prévarication des deniers publics qui ont été décelés. Porte-parole du gouvernement, Moustapha Sarré a déclaré que pour l’instant, en sa connaissance, aucun ordre de poursuite n’a été donné. Mais, aucune entrave ne se fera quant au travail de la Justice.

«Nous allons laisser à la Justice de faire son travail. Si jamais le procureur juge nécessaire de poursuivre des personnes pour faute grave, il le fera», déclare-t-il sur la Rfm.

Moustapha Sarré souligne surtout qu’il n’y aura aucun blocage au fonctionnement de la Justice et le procureur de la République pourrait faire son travail en toute indépendance.

«S’il considère qu’il y aura des poursuites contre certaines personnes qui ont eu des écarts dans la gestion des deniers publics, rassurez-vous que ces poursuites auront lieu», assure le ministre, porte-parole du gouvernement.

vous pourriez aussi aimer
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.