Scène surprenante lors de l’audition de Ngagne Demba Touré dans le bureau du juge du deuxième cabinet

Me Ngagne Demba Touré a été appréhendé ce mercredi par la Division des investigations criminelles (DIC) dans le cadre de l’exécution d’un mandat d’arrêt émis à son encontre le 22 septembre 2023. Le greffier, en cavale depuis cette date, est revenu au Sénégal deux jours auparavant. Après son transfert à la prison de Rebeuss, le militant de Pastef a été présenté devant le juge du deuxième cabinet, chargé de son affaire. Ce dernier devait l’inculper et ordonner son placement en détention, notamment pour association de malfaiteurs en lien avec une entreprise terroriste et offense au chef de l’État.

Cependant, l’audition n’a pas eu lieu comme prévu. « Ses collègues greffiers ont manifesté leur solidarité. Réunis autour des syndicats Sytjust, UNTJ et AGS, ils se sont mobilisés devant le bureau du juge pour réclamer la libération immédiate de Me Touré« , rapporte L’Observateur.

D’autre part, selon Les Échos, le greffier désigné pour assister à l’audition du jeune militant dans le bureau du juge a refusé de siéger. En conséquence, le juge a renvoyé l’audition à aujourd’hui (jeudi), espérant qu’il revienne sur sa décision ou désignant un autre greffier pour la séance.

vous pourriez aussi aimer
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.