Thiaroye : Tragédie entre pêcheurs, un homme ég0rge son collègue et est battu à m0rt en représailles

Après la SOGAS, un autre drame secoue Thiaroye où un pêcheur a tranché la gorge d’un jeune et s’est fait tabasser à mort par la foule.

Un pêcheur originaire de Fass Boye et établi à Thiaroye-sur- mer, pour une campagne de pêche, a tranché la gorge de son collègue sur le littoral. Le drame a eu lieu hier-jeudi peu avant 17 heures. D’après L’OBS, tout est parti d’une vive dispute entre les deux protagonistes. Tous deux s’appelle Baye Cheik.

Le premier, habitant Thiaroye, âgé de 18 ans part souvent en mer à bord d’une embarcation pour une partie de pêche qui peut durer plusieurs jours. Le second, originaire de Fass Boye, s’est établi à Thiaroye-sur-mer, pour une campagne de pêche. Lui et ses collègues pêcheurs venus de Saint-Louis, Lompoul et Fass Boye qui sont des « campagnards » sont considérés par les pêcheurs résidents comme des « envahisseurs ».

Une appellation qui ne plait pas tu tout à Baye Cheikh et Cie. D’ailleurs tout est parti de ce surnom d’ »envahisseurs »que Baye Cheikh Diop a utilisé pour toiser Baye Cheikh de Fass Boye. Ce dernier, fou de rage, a répliqué par des injures. Mécontent d’être qualifié d’ »envahisseur », il s’attaque à Baye Cheikh (de Thiaroye), lui flanque un violent coup de couteau au cou, sous l’oreille, avant de tirer de toutes ses forces pour lui trancher la gorge.

Le délégué de quartier aspergé d’essence

Baye Cheikh se vide de son sang et meurt. Après son forfait, Baye Cheikh Diop tente de fuir pour se réfugier dans la chambre qu’il a louée avec ses collègues pêcheurs.. Il sera rattrapé par la foule qui l’a tabassé à mort. Le délégué du quartier qui a voulu s’interposer a été, à son tour, aspergé d’essence et menacé d’être brûlé vif.
La gendarmerie est intervenue vite pour s’opposer à l’expédition punitive que des habitants menacent de lancer l’assaut contre des pêcheurs qui n’habitent pas la localité.

vous pourriez aussi aimer
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.