Thierno Alassane Sall : « Il ne faut plus l’appeler Président Macky Sall… »

Décidés à mener le combat afin que le Sénégal redevienne ce qu’il a toujours été, les candidats autour de ce nouveau cadre entendent peaufiner des stratégies juridiques comme politiques, vers une victoire à laquelle ils s’attendent.

« Nous sommes un grand peuple et nous sommes à la croisée des chemins », dira le Président du Grand Parti, Malick Gackou suivi par Thierno Alassane Sall qui constate et condamne « les actes graves qui sont en train de se dérouler dans le pays ».

« Où sont les raisons d’un report de la présidentielle ? » s’est interrogé le président de la République des valeurs. Selon lui, les Sénégalais assistent à une gouvernance dictatoriale. Ce qui s’est passé à l’Assemblée nationale est scandaleux.

TAS a aussi dénoncé le fait qu’Amadou Bâ soit accusé des faits graves sans être démis de ses fonctions.(…).Le leader de la République des valeurs en tire comme conséquences qu’on ne doit plus appeler Macky Sall Président, renseigne Les Echos.

vous pourriez aussi aimer
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.