Thies : Acte désespéré d’un homme qui s’ouvre la gorge devant le commissariat de Nguinth

C’est à l’aide d’un couteau qu’il détenait par-devers lui qu’un homme à la forte corpulence, de teint clair, d’une quarantaine d’années, non encore identifié, s’est donné la mort.
Le drame s’est déroulé ce jeudi 8 février 2024, vers 15 h, devant la porte principale du poste de police de Nguinth, sur les deux voies menant à la ZAC, sur la route de Tivaouane, dans la commune Thiès-Nord.

Jouissait-il de toutes ses facultés mentales ? Même si les causes du drame restent pour le moment inconnues, d’aucuns avancent la thèse du suicide.

Des témoins trouvés sur les lieux racontent « avoir aperçu un homme, qui ne portait qu’une culotte, en train de courir sur la chaussée, se donnant des coups au ventre avec un couteau. Dans sa course, l’individu avait réussi à s’emparer d’un garçon d’une dizaine d’années, pour, dirait-on, mettre fin à sa vie, mais l’enfant s’est débattu pour s’échapper des griffes de son agresseur ».

Ensuite, l’homme a poursuivi sa course en se tranchant la gorge à l’aide de l’arme blanche qu’il avait entre les mains. Et c’est arrivé devant la porte du poste de police de Nguinth où il s’est écroulé avant de perdre la vie dans une mare de sang.

Les policiers ont accouru pour venir à son secours, mais c’était trop tard.

Le corps sans vie a été acheminé à la morgue du centre hospitalier régional Ahmadou Sakhir Ndiéguène par les sapeurs-pompiers, après que la police a fini les constats d’usage. Une enquête a été ouverte.

vous pourriez aussi aimer
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.