Tivaouane célèbre le Gamou dans la sobriété : Serigne Babacar Sy Mansour donne ses raisons

Dans une déclaration rendue publique et relayée par son porte parole, Serigne Ahmeth Sy,le Khalife général des Tidianes, Serigne Babacar Sy Mansour a décidé de célébrer le Gamou dans la sobriété. S’adossant à l’injonction coranique nous invitant, en toute circonstance à consulter les détenteurs du savoir ,le Guide de Tivaouane a recueilli les conseils de son entourage.

Après les avoir écoutés sur l’évolution de la pandémie et pris en compte leurs recommandations, il s’en est suivi une large concertation avec la famille de Cheikh El Hadj Malik Sy, conformément à la bonne pratique de la consultation dans les affaires publiques édictée par le Coran », a-t-on indiqué.

Il rappelle que le Mawlid précédé des séances de burd et dont la dimension populaire fait qu’il rassemble sur une période d’une dizaine de jours des millions de personnes à Tivaouane sans aucune possibilité de respecter les mesures de distanciation physique recommandées par les médecins, peut être une source de recrudescence du Covid-19 et annihiler tous les efforts faits par les autorités sanitaires pour venir à bout de cette pandémie à mille facettes.

Devant une telle situation et devant l’impossibilité matérielle de mettre en place le dispositif organisationnel et sanitaire adéquat, dans un laps de temps aussi court, pour garantir à chaque fidèle la sécurité de sa personne et de ses proches, fait-on noter, «le Khalife général des Tidianes a pris la responsabilité de ne pas célébrer le Gamou dans sa forme habituelle ». Toutefois, « Il n’interdit à personne de le célébrer selon ce que sa conscience lui dicte.

Mais, il invite les fidèles qui ont choisi de faire de Tivaouane leur source d’inspiration à s’en tenir à l’esprit de cette commémoration dans leur intimité, par la prière, la lecture du saint Coran, les invocations, le repentir et le retour scrupuleux à Dieu. Il les exhorte à fuir le blâmable et ce qui y incite pour ne rechercher que les grâces promises à ceux qui prient sur le Meilleur des Hommes et se délectent des grâces et bénédictions infinies attachées à sa personne », renseigne-t-on.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici