Senegal Direct | Actualité au Sénégal – Actualité Sénégalaise

Tournées économiques et Covid : Seydou Guèye dédouane Macky et accuse le relâchement des populations

0

“Il ne saurait y avoir une responsabilité du gouvernement au du président Macky Sall sur la flambée des cas de Covid-19 notée ces dernières semaines“, selon le ministre porte-parole de la présidence. Seydou Guèye

Depuis un moment, on note une croissance considérable des nombre de cas de Covid-19. Certains ont même pointé du doigt le Président Macky Sall qu’ils accusent d’avoir ouvert la voie, lors de sa tournée économique qui a drainé une foule immense dans les régions. Seydou Guèye n’est pas de cet avis et soutient mordicus que ces déplacements n’ont pas eu de conséquences sur la pandémie.

“IL N’Y A PAS DE PARADOXE…“

“Je ne pense pas qu’il ait une flambée dans les zones visitées. Par conséquent, le chef de l’Etat peut bel et bien appeler au respect des mesures barrières, après avoir fait le tour du pays. Il n’y a pas de paradoxe puisqu’au moment où les Sénégalais étaient réunis autour du président ou autour d’autres activités, on avait des chiffres qui étaient lourdement à la baisse. Il ne peut pas y avoir de culpabilité ou d’accusation fondée ou même de présomption puisque pour documenter ça, il faut peut-être s’appuyer sur l’évolution des statistiques de contamination dans les régions visitées“, tente de justifier la voix du Palais.

Relâchement généralisé

Seydou Guèye, repris par Pressafrik, est de ceux qui pensent qu’il faut chercher les raisons dans le comportement des populations qui, souligne-t-il, “avaient un temps oublié les bonnes manières exigées par la pandémie. Qu’il y ait une tendance générale au relâchement ici comme ailleurs, ça, on peut le concevoir, puisque ça fait un moment que nous sommes sous astreinte du respect de ces gestes barrières. Mais aujourd’hui, face au rebond, il faut engager à nouveau les mécanismes de responsabilisation individuelle et collective“.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.