Senegal Direct | Actualité au Sénégal – Actualité Sénégalaise

Une victime du trafic de visas explique comment Condé l’a roulé dans la farine: « il m’a demandé de… »

0

Niélé Sylla rêver d’aller en Europe. Originaire de Kédougou, il pensait que le président du Conseil Départemental de sa localité pouvait l’aider à réaliser son vœu. Malheureusement pour lui il est tombé de bien haut et a été roulé dans la farine. L’histoire qui date de 2018 lui est restée à travers de la gorge. La victime de El Hadji Condé narre sa mésaventure dans les colonnes de Les Échos.
Tout est parti de sa connaissance avec le président du conseil départemental de Kédougou, Sadio Dansokho à Tambacounda. Ce dernier lui promet de le faire voyager grâce à son ami, El Hadji Condé.

« A l’époque je travaillais dans une société minière avec un contrat à durée indéterminée. Je me suis débrouillé pour rencontrer Condé à Dakar en demandant une permission de 3 jours. Sur place, il me fait savoir qu’il fallait 2.850.000 francs CFA. Nous sommes tombés d’accord et je suis rentrée sur Kedougou. Quelques jours après il m’a rappelé pour me dire de revenir dans la capitale parce qu’il avait des procédures à entamer. Et par rapport à mon boulot, il m’a demandé de démissionner tout simplement. Car je ne pouvais plus continuer à faire la navette entre Dakar et Kédougou. Ce que j’ai fait et je suis venu à Dakar. Mais malheureusement la procédure était longue et deux mois après l’ambassade m’appelle pour me dire que ma demande de visa a été rejetée », confie Niélé Sylla.

Finalement, le monsieur abusé a porte plainte au commissariat de Golf Sud. C’est alors qu’Eladji Condé lui remet la somme de 500000 francs CFA. Il lui a aussi donné de petites sommes, tantôt 50000, tantôt 100000 francs CFA. Au total, il remet à sa victime 860000 francs CFA et un chèque d’1.075.000 revenu impayé.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.