Senegal Direct | Actualité au Sénégal – Actualité Sénégalaise

5 Sénégalais dont Sokhna Khady Sèye meurent noyés sur la nouvelle route migratoire du Bresil aux Etats-unis

0

La liste commence à s’allonger. Après Mor Kane, 4 autres Sénégalais ont perdu la vie en voulant se rendre aux États-Unis depuis le Brésil par voie terrestre. Il s’agit de Sokhna Khady Sèye, plus connue sous le nom de Khady Mbacké, Modou Lo, Mor Kane, Serigne Samb et El Hadj Djibril Diouf. Malheureusement, leur rêve ne se réalisera jamais.

Les autorités migratoires américaines recenseront à la frontière entre les États-Unis et le Mexique plus de migrants en 2021 que durant chacune des vingt dernières années. En effet, ces dernières années, le flux migratoire du Brésil et du Mexique vers le voisin du Nord avait fortement diminué, largement supplanté par les migrants d’Amérique centrale. Mais, avec la débâcle économique aiguisée par la pandémie, de plus en plus d’Africains établis au Brésil ne voient plus d’autre choix que de prendre la route vers le Nord. Parmi eux, de plus en plus de Sénégalais candidats à l’exil.
D’après un Sénégalais établi au Brésil que nous avons joint au téléphone, le voyage est long et très difficile. Il peut durer des jours et les migrants doivent faire face à des attaques de gangs armés, à des conditions d’hygiène déplorables, au manque d’eau potable, de nourriture, à l’absence d’accès aux soins, ainsi qu’à une faune dangereuse. «Tous ceux qui ont survécu racontent un voyage périlleux. Ils traversent la frontière du Brésil pour le Pérou. Après le Pérou, ils atterrissent en Equateur puis traversent pour arriver au Panama. Là-bas, la route est très dangereuse et ils font plusieurs jours dans la brousse. Arrivés à un endroit, il y a une rivière qu’il faut traverser. Et c’est pendant la traversée de cette étendue d’eau que beaucoup de migrants perdent la vie en se noyant».
Pour le moment, le nombre exact de Sénégalais perdus dans les eaux n’a pas été communiqué. Toutefois, soutient-il, ils sont nombreux à avoir perdu la vie en voulant traverser. «Il est bien évidemment impossible de savoir combien meurent sur leur chemin, mais une chose est sûre : le nombre est très élevé», laisse-t-il entendre.
Pour le moment, 5 Sénégalais ont été identifiés. Mor Kane, Serigne Samb, Sokhna Khady Sèye plus connue sous le nom de Khady Mbacké, El Hadj Djibril Diouf et Modou Lo. Et la liste n’est pas close, nous renseigne-t-on. «Beaucoup de Sénégalais sont en train de perdre la vie chaque jour entre le Brésil et les États-Unis. Les réseaux de passeurs leur ont vendu l’illusion de pouvoir arriver à la frontière américaine sans aucun risque. Alors que c’est faux», laisse-t-il entendre.
Il faut dire que la situation est de plus en plus difficile au Brésil. En effet, face à la crise, le pays de Neymar enregistre des records de morts quotidiens, des hôpitaux au bord de l’effondrement et une campagne vaccinale menée au rythme de l’escargot.
Et face à cette situation qui impacte directement l’économie du pays, nos compatriotes préfèrent tenter d’autres aventures au péril de leurs vies.

LES ECHOS

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.