Amicaux – Préparation Mondial 2022 : Les Pays-Bas et l’Equateur en avance sur le Sénégal

On ne connaît pas grand-chose du Qatar sur la préparation de «son» Mondial, par contre dans le même groupe, les Pays-Bas et l’Equateur ont pris une bonne avance. Contrairement au Sénégal qui s’est contenté, pour le moment, de ses deux premières sorties en éliminatoires de la Can 2023 et qui devra faire une «remontada» avant novembre.

Adversaire du Sénégal, du Qatar et des Pays-Bas dans le groupe A de la Coupe du monde 2022, l’Equateur a poursuivi sa préparation en disposant du Cap-Vert (1-0) en match amical dans la nuit de samedi à dimanche à Miami aux Etats-Unis.

Jordy Caicedo a inscrit le seul but de la partie sur penalty avant la pause (37e) et permis à la Tri d’enchaîner quelques jours après la victoire contre une autre sélection d’Afrique de l’Ouest, le Nigeria (1-0), informe afrik-foot. Autant dire que les Equatoriens entendent bien être prêts face à leurs adversaires.

Confirmé vendredi par la Fifa, alors que le Chili avait demandé leur disqualification pour le Mondial en raison d’un problème administratif avec leur latéral droit, Byron Castillo, présumé de nationalité colombienne, l’Equateur a ainsi pris une bonne avance dans sa préparation.

A l’image des Pays-Bas qui sont en plein dans la Ligue des Nations. Leaders de leur poule devant la Belgique, la Pologne et le Pays de Galles, après deux journées, les «Orange» sont en grande forme pour avoir gagné leurs deux premiers matches. Les coéquipiers de Van Dijk vont signer leur troisième sortie ce mardi, contre le Pays de Galles.

Quid du Sénégal ? Le programme de préparation des champions d’Afrique pour «Qatar 2022» est loin d’être au point. Le seul match amical qui devait avoir lieu entre le 11 et le 14 juin, soit juste après les matches contre Bénin et Rwanda, n’a pu avoir lieu faute d’adversaire.

Une situation assez embarrassante pour le sélectionneur national qui s’est d’ailleurs exprimé à ce sujet en conférence de presse. Aliou Cissé poussant le ballon jusqu’à demander le report des 3e et 4e journées des éliminatoires de «Côte d’Ivoire 2023» de septembre prochain. Dans l’espoir de trouver des adversaires aux mêmes profils que ceux de leur poule.

«La meilleure chose d’aider les cinq sélections qui se sont qualifiées pour le Mondial, c’est arrêter les éliminatoires du mois de septembre et donner la possibilité aux pays qualifiés de faire leur préparation. Sinon, on ne se préparera pas comme il se doit. C’est à la Caf de prendre ses responsabilités là-dessus. Je pense qu’on peut trouver une solution pour décaler ces éliminatoires de septembre», a plaidé le coach des Lions.

Une «doléance» qui ne laisse pas insensible le président de la Fédération sénégalaise de football.

«Je pense que par rapport à la préparation c’est le calendrier international lui-même qui fixe les règles. Aujourd’hui, les équipes africaines n’ont pas pratiquement d’espaces pour organiser les matchs. Pour une fenêtre de huit jours, nous aurons deux matchs d’éliminatoire de Can, il sera difficile voire impossible de jouer un autre match amical. C’est toute l’équation des équipes africaines qui se pose en novembre avec l’approche de la Coupe du monde», a déploré Me Augustin Senghor.

Me Senghor : «Les équipes africaines sont lésées»

Le patron du foot sénégalais d’ajouter : «Nous aurons, c’est sûr, un match maintenant au mois de septembre; nous allons voir, on ne peut pas trop s’engager parce qu’aujourd’hui on est obligé d’utiliser ces matchs éliminatoires comme des matchs de préparation. Mais on sait aussi qu’on aura des adversaires qui ne seront pas ceux qu’on jouera à la coupe du monde. C’est un vrai drame pour les équipes africaines. J’espère que les autorités qui gèrent le football en tiendront compte. Il faut dire aujourd’hui d’emblée qu’a la prochaine coupe du monde, les équipes africaines sont lésées».

Il faudra donc une vraie «remontada» pour la bande à Sadio Mané, afin d’être au top en novembre prochain au Qatar. C’est l’avant-match à gagner !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.