Att*que Sanglante Au Burkina : Une Centaine De M0rts, Un Deuil National De 3 Jours Observé

Une centaine de morts, un deuil national de 3 jours observé
Un deuil national de trois jours a été décrété au Burkina Faso à partir de ce mardi 14 juin, à la suite à l’attaque sanglante perpétrée au village de Seytenga, dans la nuit du samedi au dimanche 12 juin. Plus d’une cinquantaine de morts a été dénombrée dans le nord du pays, une des attaques les plus sanglantes depuis la prise de pouvoir de la junte militaire au Burkina, renseigne l’Agence de Presse Française.  

En effet, il est « observé sur toute l’étendue du territoire national, en mémoire des victimes de l’attaque perpétrée par des individus armés non identifiés contre la commune de Seytenga », informe le décret. 

« Durant cette période, les drapeaux sont mis en berne sur tous les édifices publics et dans les représentations du Burkina Faso à l’étranger » et « les réjouissances populaires, les manifestations à caractère récréatif sont interdites », renseigne le document.
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.