Cette Province Canadienne Autorise Désormais La Possession De Microdoses De Drogue Dure

Autorisation de microdoses de drogue au Canada
Tout comme les États-Unis, le Canada fait face à une crise des opioïdes sans précédent. Les chiffres des décès par overdoses sont en nette augmentation. Pour contrer cela, la Colombie-Britannique, à l’ouest du pays, a décidé de légaliser la détention de microdoses de drogue dure plus sûres que celles vendues sous le manteau.

Dans de nombreuses villes et états canadiens, les décès par overdose ont augmenté depuis le début de la crise sanitaire. Au Yukon, qui est pourtant le territoire le moins peuplé du Canada, on dénombre 23 morts en 2021. Ce qui représente une augmentation de 500% par rapport à l’année précédente, souligne Le Monde. Dans l’Alberta, les chiffres sont encore plus affolants: 576 personnes sont décédées rien que sur les six premiers mois de 2021. 

La Colombie-Britannique, elle, déplore plus de 4.000 personnes mortes par overdose depuis 2020. Pour éviter que ce chiffre n’augmente encore dans les mois à venir, la province autorise désormais, et pour une durée de trois ans, la possession de petites quantités de drogue dure (cocaïne, méthamphétamines, MDMA, héroïne, morphine et fentanyl). Les autorités locales espèrent ainsi faire baisser la vente sous le manteau de drogues parfois coupées et dangereuses et aider les consommateurs plutôt que de les traquer.
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.