Ultimate magazine theme for WordPress.

Côte d’Ivoire : un sous-officier de l’armée appelle ses « frères d’arme » à dire « non » à Ouattara

La Côte d’Ivoire est sur la braise depuis l’annonce de la candidature du président Alassane Ouattara pour briguer un troisième mandat présidentiel. Vendredi, un sous-officier de l’armée a fait des révélations choc sur la grande muette et a appelé ses « frères d’arme » à protéger le peuple

La tension est vive en Côte d’Ivoire et, comme une épée de Damoclès, la guerre civile plane une fois encore sur la tête des ivoiriens. Alors que plusieurs personnalités ont dénoncé la volonté du chef de l’Etat de briguer un nouveau mandat, le sergent Rimo Rimo Antoine, un sous-officier de l’armée de Côte d’Ivoire, dénonce cette décision de son commandant en chef, et révèle la corruption qu’il y a autour. Dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux, le militaire dénonce la division et la discrimination au sein de l’armée ivoirienne orchestrée par des responsables politiques.

Selon le sous-officier, certains militaires et unités de l’armée sont gracieusement payés pour leur fidélité au chef de l’Etat, Alassane Ouattara. Pendant ce temps, dit-t-il, d’autres soldats et hommes de rang sont laissés dans des conditions de vie et de travail déplorables. Le sergent Rimo Rimo appelle ses « frères d’arme » à ne pas respecter les ordres des dirigeants de tirer sur le peuple, et à plutôt se ranger derrière les manifestants pour réclamer le respect de la constitution par le président Ouattara.

 

vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.