Cour suprême : Le Président dénonce les « attaques » contre la Justice et les magistrats

Cour suprême

Dans son discours, à l’occasion de l’audience solennelle de rentrée des Cours et Tribunaux, ce mardi, le premier Président de la Cour suprême a dit ne pas accepter les attaques menées à l’encontre de la Justice et les magistrats qui l’incarnent.
 
Cheikh Ahmed Tidiane Coulibaly est d’avis que la justice ne peut s’offusquer que son action soit suivie, commentée, critiquée à tort ou à raison, et parfois avec passion
 
« Elle ne saurait cependant accepter de subir, d’où qu’elles proviennent des attaques injustifiées et inconvenantes de nature à porter atteinte à la dignité de la fonction et à l’honneur des magistrats qui l’exercent », a-t-il regretté.
 
Le magistrat se dit « heureux » de pouvoir saluer et remercier tous ceux qui viennent chaque année à l’audience solennelle de rentrée des Cours et Tribunaux.
 
Selon lui, il est loin le temps où les complaintes et récriminations des citoyens sur la gouvernance des affaires publiques étaient à peine audibles. « Le monde a changé et nous avons conscience que dans les démocraties modernes, les attentes des populations envers les institutions qui les représentent s’expriment désormais avec une plus grande résonnance », estime le premier Président de la Cour suprême.

vous pourriez aussi aimer
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.