Embargo Contre Le Mali : Une Organisation Exige La Levee Des Sanctions

Embargo contre le Mali : Une organisation exige la levee des sanctions
« Stop à l’embargo ! vive la solidarité panafricaine ! », tel est le slogan lancé, ce matin, par la convergence pour le peuple  Malien Sénégal (CPM/S), en collaboration avec la confédération des syndicats autonomes du Sénégal. En conférence de presse, ces derniers ont  sonné l’alerte  pour exiger la levée des sanctions et de l’embargo infligé au peuple malien.

Selon le président d’honneur de l’association pour le renforcement de l’amitié entre le Mali et le Sénégal(ARAMS), Diadji Touré, il ne comprend pas le fait qu’aucun pays n’a levé le droit pour se conformer à la décision de la cour de justice de l’UEMOA qui a établi une ordonnance 06 2022 depuis le 24 mars  2022. Raison pour laquelle, « nous avons pris l’initiative au niveau de  notre association d’envoyer une lettre au président de la cour suprême du Sénégal », a- t-il affirmé  tout en espérant une suite favorable afin de lever temporairement ces restrictions en attendant d’en discuter avec la CEDEAO.

Ainsi, la CPM a dénoncé le mutisme des autres pays, membres de la Cedeao, qui, jusque là n’ont pas réagi face à la situation du Mali. S’agissant du rôle que le Sénégal doit jouer, elle a ajouté  : « ce que le Sénégal perd avec  ces sanctions  contre le  Mali, aucun autre pays ne le perd. Ce que perd le port de Dakar, aucun autre port ne le perd en Afrique occidentale. Je pense que le Sénégal gagnerait à lever ces sanctions, le Sénégal gagnerait à faire de telle  sorte que les autres pays de la Cedeao lèvent leurs  sanctions », a révélé l’un d’eux, membre de l’association.

Une manière, selon lui de dire : « La CEDEAO des peuples est en déphasage avec cette CEDEAO des  chefs d’Etat. La même source affirme:  « la CEDEAO des peuples demande tout simplement la levée des sanctions. Dans le cas contraire, cela pourrait même avoir des répercussions sur la fête de la tabaski du moment où l’on sait la place qu’occupe le Mali en termes d’approvisionnement en moutons »

 Toutefois,  cette organisation interpelle  directement le chef de l’Etat, Macky Sall afin  qu’il joue un rôle central dans la résolution de cette crise.

En perspective  et dans le cadre de la remobilisation pour la mise en œuvre de leurs  activités, la CPM a prévu des rassemblements dans les prochains jours.

vous pourriez aussi aimer
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.