En plaidant coupable, Samuel Eto’o condamné à une peine de prison

Samuel Eto’o a été condamné à 22 mois de prison avec sursis en Espagne. Le Président de la Fecafoot, a reconnu avoir commis des infractions fiscales. Cependant, le Camerounais en tient pour responsable son ancien représentant Jose Maria Mesalles, qu’il décrit comme son « second père ».

Samuel Eto’o a poursuivi Mesalles pour des délits présumés de fraude et de détournement de fonds dans la gestion de ses actifs. Une affaire qui est toujours en cours d’investigation et Eto’o n’a pas été épargné ce lundi au tribunal. L’accusation a requis 4ans de prison pour Samuel Eto’o et Mesalles. Mais la légende Blaugrana s’en est bien sortie et est condamnée à 22 mois de prison avec sursis contre 12 mois pour son «complice» Mesalles. Car, les deux ont plaidé coupablece lundi au tribunal en Espagne.

- Advertisement -

«Je reconnais les faits et je vais payer, mais qu’on sache que j’étais un enfant à l’époque et que j’ai toujours fait ce que mon père me demandait de faire», a déclaré Eto’o.

Les peines d’emprisonnement réelles seront commuées en peines avec sursis. Car aucun des deux accusés n’a déjà été condamné auparavant. En plus de sa condamnation avec sursis, Eto’o a également été condamné à payer quatre amendes pour un montant total de 1. 810. 310 euros. Mesalles quant à lui, devra payer quatre amendes pour un total de 905. 155 euros.

Les événements dont se sont déroulés entre 2006 et 2009, lorsqu’il jouait au FC Barcelone. Eto’o a omis de déclarer ces revenus dans sa déclaration d’impôts.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.