Senegal Direct | Actualité au Sénégal – Actualité Sénégalaise

Espagne :Traité d’immigré illégal au Parlement, le député sénégalo-espagnol riposte…(Vidéo)

0

Rocio Monasterio a suscité une profonde indignation à l’Assemblée de Madrid, après avoir déclaré à la tribune que son problème avec Serigne Mbaye, député de Podemos, “n’est pas qu’il soit noir ou blanc”, “mais qu’il s’agit d’une personne entrée illégalement dans notre pays, sautant la queue d’entrée de nombreux immigrants légaux qui attendaient”.

Le leader de Vox à Madrid s’est exprimé ainsi lors de la dernière session du débat d’investiture d’Isabel Díaz Ayuso comme présidente de la région, où il a provoqué de nombreux commentaires, rumeurs et indignations.

Propos raciste de Monasterio

“En plus d’être entré illégalement, il a profité pendant des années de la vente illégale aux portes des magasins et de ces PME auxquelles vous augmentez les impôts et la facture d’électricité”, a poursuivi Mme Monasterio devant des députés de plus en plus indignés.

Le leader de Vox a ensuite nié que dans la Communauté de Madrid il y ait “un quelconque problème racial” et a assuré qu’ils font seulement une distinction “entre ceux qui enfreignent la loi et ceux qui ne l’enfreignent pas, entre les esclaves des mafias qui ruinent les petits commerces et les commerçants de quartier ruinés par leur agenda idéologique”.

Riposte cinglante de Serigne Mbaye

Après cela, Serigne Mbaye a demandé la parole pour demander à Monasterio de retirer ses “paroles racistes” : “Parce que ni en Espagne ni dans cette Assemblée, il n’est permis de traiter une personne de manière raciste et Mme Monasterio m’a clairement traité de manière raciste”.

“Je suis Espagnol, comme elle, et il doit y avoir du respect dans cette Assemblée”, a demandé le député de Podemos, avant de terminer : “Le racisme n’a pas sa place dans cette Assemblée et n’a pas sa place en Espagne”.

Monasterio reste de marbre

Monasterio a toutefois refusé de retirer ses allusions : “Parce que ce que nous avons affirmé ici, c’est que M. Mbaye est entré illégalement, et non qu’il n’est pas espagnol maintenant, et qu’il dirige le syndicat des manteros, ce qui est illégal”.

Le président de la Chambre a encouragé Monasterio à retirer le mot, mais s’est heurté au nouveau refus du leader de Vox.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.