Ultimate magazine theme for WordPress.

Etats-Unis : un père viole à mort sa fille de 10 mois

Un homme vivant en Pennsylvanie, aux Etats-Unis est accusé d’avoir violé sa fille de 10 mois qui est décédée après l’attaque horrible le week-end dernier. Après son acte horrible, le père a recherché sur Google une série de questions troublantes telles que : « comment savoir si un bébé est mort ? » Avant d’appeler le 911, ont rapporté les autorités.

Austin Stevens, 29 ans, a passé près d’une heure à rechercher en ligne des sujets liés au crime samedi soir dans la banlieue de Philadelphie, dans le canton de Lower Providence, selon des responsables locaux. Dans ses recherches celui-ci est tombé sur ces phrases : « si bébé arrête de respirer», «Et si vous n’entendez pas le cœur ou les battements de bébé» et «Mon bébé ne respire pas».

Sa petite fille, Zara Scruggs, n’a pas survécu à l’agression sexuelle et a été déclarée morte dans un hôpital peu après minuit dimanche, a déclaré le bureau du procureur du district de Montgomery dans un communiqué de presse.

En plus des enregistrements téléphoniques, la police a également récupéré une couche de la petite trempée de sang dans le cadre de leur enquête. Une autopsie a confirmé plus tard que l’enfant avait été brutalement violée et avait subi un traumatisme rectal anal et un traumatisme contondant à la tête, selon le communiqué.

« Cette affaire est profondément troublante », a déclaré le procureur Kevin Steele dans un communiqué. « Il est difficile d’imaginer que la mort de cet enfant soit plus traumatisant : une agression sexuelle sur un bébé, suivie de l’inaction du père pour lui sauver la vie, a conduit à sa mort.»

Stevens a été accusé d’une série de crimes, y compris des rapports sexuels déviants involontaires, le viol d’un enfant, des voies de faits graves, des attentats à la pudeur aggravés et la mise en danger du bien-être d’un enfant. Il est détenu sous caution de 1 million de dollars et doit comparaître devant le tribunal la semaine prochaine.

Les procureurs ont déclaré que Stevens avait la garde exclusive de l’enfant en vertu d’un accord avec la mère de la victime. Ils ont également déclaré que l’homme était entraîneur adjoint d’une équipe de football locale, les Lower Providence Warriors.

L’enquête est en cours et des frais supplémentaires sont possibles.

vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.