Senegal Direct | Actualité au Sénégal – Actualité Sénégalaise

Fatou Faye entaille la joue et le doigt de Aicha Mbow à cause d’ homme

0

Une crise de jalousie a failli virer au meurtre. Une bagarre a opposé deux femmes qui se disputaient un homme.
A. Mbow, commerçante de son état, a attrait, hier, F. Faye à la barre du tribunal des flagrants délits de Dakar pour coups et blessures volontaires.
D’après le récit de Rewmi Quotidien, le jour des faits, la plaignante s’était rendue à l’atelier de M. Seck pour commander des chaussures à revendre avec les habits qu’elle confectionne.
Une fois sur place, elle a commencé à taquiner le sieur Seck comme à son habitude. Un vendeur de lunettes se présente et Seck a pris une paire qu’il voulait acheter.
Selon la plaignante, au moment d’essayer la paire de lunettes, Seck a demandé à sa copine F. Faye d’apprécier.
« Jalouse, cette dernière lui a demandé de s’adresser à moi comme je me réclame être sa seconde femme. J’ai dit à Seck que c’était joli et j’ai ignoré les propos de la nommée F. Faye. Car, je ne la connais pas et je ne veux pas causer de problème », a dit A. Mbow.
Et d’ajouter : « À ma grande surprise, la susnommée s’est levée et s’est jetée sur moi. Elle m’a rouée de violents coups et n’eut été les interventions de Bara et Sow le pire pouvait se produire. Ce sont ces derniers qui l’ont fait sortir de l’atelier ».
Selon toujours les éléments discutés à la barre, F. Faye est revenue dans l’atelier et s’est emparée d’un couteau qui était sur la table avant de se jeter à nouveau sur la dame.
« Elle m’a entaillé la joue et j’ai levé ma main pour me protéger mais elle m’a coupé la main. Ainsi, j’ai commencé à perdre beaucoup de sang », insiste À. Mbow.
Le juge, qui a relaxé la mise en cause des délits de menaces de violence, l’a toutefois déclarée coupable de coups et blessures volontaires.
Pour la répression, le tribunal a infligé à la prévenue une peine d’un mois avec sursis et une amende de 300 000 Fcfa.

Source SENEWEB

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.