Senegal Direct | Actualité au Sénégal – Actualité Sénégalaise

l’armée de l’air tue des dizaines de terroristes

0

[ad_1]

Armée nigériane


Le quartier général de la Défense militaire du Nigeria a déclaré que la force opérationnelle aérienne de l’opération « Lafiya Dole » a tué des dizaines de terroristes, lors d’une frappe aérienne dans la forêt de Sambisa, dans l’État de Borno. Le coordinateur des opérations médiatiques de défense, le général de division John Enenche, l’a révélé mardi dans un communiqué à Abuja.

Le général de division John Enenche a indiqué que de nombreux terroristes avaient été tués au cours de cette frappe aérienne. Il a noté que l’opération avait été exécutée, lundi, après une série de missions de renseignement, de surveillance et de reconnaissance (ISR).

« Les missions d’intervention aérienne menées par la Force opérationnelle aérienne de l’opération Lafiya Dole ont continué de porter des coups décisifs sur des éléments terroristes dans le Nord-est du pays. La dernière en date a été réalisée le 28 décembre 2020, dans la région « S » au cœur de la forêt de Sambisa dans l’État de Borno », indique le communiqué.

« La frappe aérienne, qui a été exécutée à l’aide d’un ensemble de forces d’avions de combat de l’armée de l’air nigériane (NAF), a été menée après qu’une série de missions de renseignement, de surveillance et de reconnaissance (ISR) ont révélé que les terroristes responsables des récentes attaques dans le sud de Borno et la partie nord de l’État d’Adamawa provenaient de l’endroit », ajoute-t-il.

Il poursuit : « En conséquence, l’avion d’attaque de la NAF a attaqué la zone cible par passes successives, conduisant à la destruction de certaines de leurs structures et de leurs magasins logistiques, y compris un poste de tir anti-aérien présumé alors que les terroristes tiraient sur l’avion de la NAF. Plusieurs insurgés ont également été neutralisés dans le processus ».

À rappeler que plus de 344 élèves avaient été récemment enlevés à Kankara par les terroristes de Boko Haram, avant d’être délivrés par l’armée nigériane, quelques jours plus tard.

[ad_2]

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.