Plus De 4,5 Millions De Personnes Signent Une Pétition Pour Exclure Amber Heard D’“aquaman 2”

pétition pour exclure Amber Heard d’“Aquaman 2”
Depuis le début de son second procès contre Johnny Depp aux États-Unis, la réputation d’Amber Heard a pris un sacré coup. Et le verdict du jury, qui l’a reconnue coupable de diffamation intentionnelle à l’encontre de l’acteur, n’arrange en rien la situation. Pour preuve, une pétition visant à l’exclure définitivement du film “Aquaman 2” a récolté plus de 4,5 millions de signatures. 

La pétition avait été lancée en 2020, pendant le procès que Johnny Depp a intenté contre le journal “The Sun”. Les initiateurs de cette pétition voulaient que son ex-femme Amber Heard, qui a également témoigné contre lui au tribunal, soit retirée du film “Aquaman 2″, dont la sortie est prévue en 2023. La pétition n’a pas connu un grand succès à l’époque, avec “seulement” 1,5 million de signatures. Mais ces dernières semaines, pendant le procès en diffamation de Depp contre Amber Heard, les choses ont pris une autre ampleur. Jeudi, la pétition a atteint son objectif de 4,5 millions de signatures, après quoi les organisateurs ont décidé de se fixer un nouvel objectif: 6 millions de signatures. Si cet objectif est atteint, la pétition sera l’une des plus populaires sur la plateforme Change.org. 

Durant le procès, Amber Heard a confié à la barre qu’elle avait dû se battre pour conserver son rôle dans le film, affirmant qu’il a été considérablement réduit par rapport au premier volet. Mais selon le directeur de DC Films, Walter Hamada, les affirmations de l’actrice sont fausses. Il a expliqué lors de son témoignage qu’il a effectivement été question de remplacer Amber Heard, mais seulement en raison du manque d’alchimie avec l’acteur principal Jason Momoa.

10,4 millions de dollars de dommages-intérêts
Johnny Depp est sorti gagnant de ce procès ultra médiatisé, même si les jurés ont conclu que les deux vedettes s’étaient mutuellement diffamées. Interrogée par la chaîne NBC pour savoir si sa cliente pourrait payer les 10,4 millions de dollars de dommages-intérêts, Elaine Bredehoft a répondu: “oh non, absolument pas”. L’avocate, qui juge qu’Amber Heard a été “diabolisée” par l’équipe juridique de M. Depp, a précisé qu’elle comptait faire appel de la décision.


Au terme de quelque 13 heures de délibérations dans un tribunal près de Washington, les sept jurés ont donné raison à M. Depp sur les trois motifs de sa plainte en diffamation, lui octroyant 10 millions de dollars de dommages-intérêts et 5 millions de dollars de dommages-intérêts majorés.
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.