Senegal Direct | Actualité au Sénégal – Actualité Sénégalaise

Rwanda : Des chiens pour détecter les cas de Covid-19

0

Le Rwanda a intégré les chiens renifleurs dans la lutte contre le Covid-19. Le lancement de la phase d’essai a été fait, ce vendredi, à l’aéroport international de Kigali par la Police nationale du Rwanda (PNR) et une équipe des chercheurs allemands, informent nos confrères du Nouvel Afrik.

Après les robots, les portes de désinfection et les drones, les autorités rwandaises font recours aux chiens renifleurs dans la lutte contre la Covid-19. Le lancement de la phase d’essai a été fait, ce vendredi 4 juin 2021. A cette occasion, cinq chiens renifleurs venus des Pays-Bas se chargeront de détecter les odeurs distinctives produites par les personnes atteintes de Covid-19.

Cette intégration des chiens dans la riposte fait suite à la signature, en novembre 2020, d’un accord entre le Rwanda et l’Allemagne. Après le lancement de cette phase, le Dr Sabin Nsanzimana, Directeur général du Centre biomédical rwandais (RBC) a précisé que ces chiens ont la capacité de détection de 94%.

« Comme d’habitude, lorsque nous voyons quelque chose d’utile pour la santé, nous l’essayons. Ainsi, nous comparons les résultats Covid-19 testés par des chiens et des médecins pendant un mois. Le chien met deux minutes pour détecter. Cela est plus rapide qu’un médecin de la place qui met deux jours pour fournir des résultats. Jusqu’à présent, les chiens testent bien. Nous prenons une période d’un mois pour faire confiance au nouveau système avant de le mettre en œuvre », a-t-il déclaré aux médias de la place.

Des sources sur place affirment qu’après cette phase, ces chiens seront utilisés pour détecter les personnes atteintes du Coronavirus dans des lieux de rassemblement de masse (stades, aéroports,…). Ils seront également utilisés dans la détection d’autres maladies comme le diabète et les maladies cardiaques.

Notons que le Rwanda est l’un des pays d’Afrique qui se distinguent dans sa lutte contre la pandémie. En août 2020, le Directeur général de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), Tedros Adhanom Ghebreyesus, avait salué l’engagement de Kigali dans la lutte contre cette maladie.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.