Le Rwanda obtient le laissez-passer de sécurité Schengen, les États-Unis restent exclus

0
L’Union européenne (UE) a officiellement inclus le Rwanda dans sa liste des 15 pays sûrs Covid19 qui seront autorisés à entrer dans l’UE à partir du 1er juillet.
L’annonce finale de la commission a été faite aujourd’hui à Bruxelles après un projet de liste provisoire de 54 pays annoncé le 27 juin et qui avait été discuté par les membres de l’UE avant d’en arriver à cette liste restreinte.
Les pays figurant sur la «liste sûre» de l’Europe, dont les ressortissants seront autorisés à entrer en Europe sont: Algérie, Australie, Canada, Chine *, Géorgie, Japon, Monténégro, Maroc, Nouvelle-Zélande, Rwanda, Serbie, Corée du Sud, Thaïlande, Tunisie et Uruguay.
“La” liste sûre “sera révisée toutes les deux semaines et ajustée en fonction des derniers développements des coronavirus dans chaque pays”, a déclaré l’UE.
La Commission a également recommandé qu’à partir du 1er juillet, les États membres commencent à autoriser les ressortissants de pays tiers à entrer dans l’UE, si la situation COVID-19 permet de prendre une telle mesure.
La Commission européenne a recommandé les critères objectifs suivants aux États membres lors de l’élaboration de la liste des pays dont les citoyens peuvent visiter l’UE après le 1er juillet:
Situation épidémiologique et réponse aux coronavirus dans ce pays, la capacité d’appliquer des mesures de confinement pendant le voyage, que ce pays ait levé ou non les restrictions de voyage vers l’UE.
Bien que les cas de Covid-19 au Rwanda restent relativement inférieurs (1 001 cas) par rapport au reste du continent, pour les citoyens non-Schengen ou sans visa à entrées multiples, ils devront attendre au moins le 1er août lorsque le centre des visas VFS Schengen Kigali devrait rouvrir.
L’annonce de l’UE a toutefois exclu les États-Unis, qui sont désormais considérés comme dangereux pour les voyages touristiques, car le nombre de cas de coronavirus dans plusieurs États monte en flèche (2 537 636 cas confirmés) après ceux du Brésil (1 334,134 cas).
Au 30 juin 2020, il y avait 10117687 cas confirmés de COVID-19, dont 502278 décès, selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Leave A Reply

Your email address will not be published.