Senegal Direct | Actualité au Sénégal – Actualité Sénégalaise

Cérémonie officielle du Gamou 2018 : Aly Ngouille Ndiaye sollicite des prières pour une présidentielle apaisée

0

Le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique, Aly Ngouille Ndiaye a présidé la cérémonie officielle de la 117ème édition du Gamou à Tivaouane, capitale du Tidjaniya au Sénégal. C’est en présence de plusieurs délégations venues de tous les foyers religieux du pays, de la Oumma, des membres d’autres institutions de la République et des représentants du corps diplomatique. Il a sollicité des prières au Khalife général des Tidjanes pour une présidentielle apaisée…

Le ministre de l’Intérieur Aly Nouguille Ndiaye a, d’emblée, magnifié les bienfaits du Gamou pour la communauté islamique. Aussi, fait-il savoir que El Hadji Malick Sy, pionnier de l’organisation du Gamou au Sénégal, fait partie de ces saints qui appartiennent à toute l’humanité. Selon le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique, Aly Ngouille Ndiaye a laissé un riche patrimoine perpétué par ses fils et ses petits fils.

Il a également magnifié la conférence ténue en prélude du Gamou dont le thème est : l’islam, paix et économie. (…) “La présence de différentes délégations venues partout à travers le monde atteste l’importance de cette conférence. Ce qui témoigne de ce riche patrimoine légué par El Hadji Malick Sy”, soutient-il. “En tout cas, promet-il, le gouvernement du Sénégal portera une grande attention les conclusions de cette rencontre qui propose souvent des solutions que la diplomatie conventionnelle peine à résoudre”. C’est ainsi qu’il est félicité de l’ouverture de différentes sections de l’enseignement supérieur en faveur des arabisants.

Il a demandé des prières pour l’accomplissement des projets entamés par le gouvernement pour une élection présidentielle apaisée. «Serigne bi, notre pays se dirige vers une élections présidentielle, nous demandons des prières pour préserver le Sénégal du démon de la division et de la haine. Nous, les acteurs nous formulons que des intentions mais la décision revient à Dieu. Nous sollicitons, une fois de plus, vos prières afin que Dieu préserve le Sénégal au sortir de cette échéance électorale” demande-t-il.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.