Chasse à l’homme en Guinée : une récompense pour la capture de Jean Claude PIVI

La traque s’intensifie pour retrouver Jean Claude PIVI, ancien ministre guinéen de la sécurité, en fuite après son évasion spectaculaire aux côtés de l’ex-capitaine Moussa Dadis Camara et deux autres complices impliqués dans le massacre du 28 septembre. Ce jour tragique avait vu au moins 157 personnes perdre la vie au stade de Conakry, dans une effusion de violence qui avait choqué le monde.

Face à cette évasion qui met à l’épreuve la capacité du gouvernement à rendre justice, le Ministère de la Justice et des droits de l’homme a émis une directive ferme aux procureurs généraux pour redoubler d’efforts afin de localiser et appréhender PIVI. Alphonse Charles Wright, le ministre de la justice, souligne l’obligation légale et morale pour toute autorité ou citoyen de signaler tout acte criminel dont il aurait connaissance, particulièrement ceux qui compromettent la sécurité publique ou menacent la vie et les biens des individus.

Dans un effort pour mobiliser le public et capitaliser sur les informations locales, le ministère a annoncé une récompense substantielle de 500 millions de francs guinéens, l’équivalent de 35 millions de Fcfa, à quiconque fournirait des renseignements conduisant à l’arrestation de PIVI. Cette somme importante témoigne de la détermination des autorités à clôturer ce chapitre sombre de l’histoire guinéenne et à favoriser le processus de réconciliation et de justice.

Le ministre Wright, dans son message adressé tant à la population guinéenne qu’à la communauté internationale, rappelle l’impératif de justice et la nécessité d’une coopération sans faille pour assurer que les responsables de telles atrocités soient tenus responsables. La mobilisation de la justice guinéenne dans cette affaire démontre une volonté claire de lutter contre l’impunité et d’affirmer l’autorité de l’État de droit.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers infos

Articles en relation