Ultimate magazine theme for WordPress.

Khalifa Sall se confie à un proche : « je ne ressens ni haine ni rancune »

Le député maire de Dakar n’est  apparemment pas ébranlé par son procès ouvert depuis le 14 décembre dernier. L’édile de Dakar a confié à un de ses proches l’état d’esprit dans lequel il se trouve face à cette épreuve.

Joint par « L’As », ce dernier rapporte ce qui suit : « Je vais au procès avec toute la sérénité requise. Je ne ressens ni haine, ni rancune, ni amertume ». En effet, commente l’interlocuteur du quotidien, le maire de Dakar est d’attaque et est prêt à accepter dignement son sort.

D’ailleurs au premier jour du procès, il avait affiché la sérénité et souriait à tout vent. Hier, il a tenu une réunion avec ses conseils pour affiner leur stratégie en direction du jour fatidique.

vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.