Officiel Sergio Ramos a fait son choix

Si Sergio Ramos dispose de plusieurs courtisans, il donne sa priorité au Paris Saint-Germain, avec qui les contacts existent. Le défenseur espagnol échange de plus en plus avec des joueurs parisiens pour évoquer un potentiel avenir commun.
Voilà un dossier qui prend de l’ampleur semaine après semaine du côté du Paris Saint-Germain. Il y a encore quelques mois, il était difficile d’imaginer Sergio Ramos dire adieu au Real Madrid après 16 années de présence. Pourtant, le défenseur espagnol de 35 ans a bien décidé de plier bagage. Et clairement, selon nos informations, sa priorité est le Paris Saint-Germain. En mai, nous vous révélions en exclusivité sur Foot Mercato qu’une offre avait déjà été préparée pour le joueur formé à Séville.

Le club de la capitale est donc bien intéressé, mais voudrait éviter de payer un trop gros salaire. Les discussions sont toujours actives entre les deux parties. Une chose est certaine, Sergio Ramos a pris les devants en contactant plusieurs joueurs parisiens, certains qu’il connaît déjà comme Navas, Sarabia ou encore Neymar. D’autres qu’il a pris l’initiative de contacter via les réseaux sociaux. Il a aussi eu le directeur sportif parisien Leonardo au téléphone.

Pochettino est convaincu
Comme révélé par le média espagnol ABC, nous pouvons vous confirmer que Mauricio Pochettino pousse pour recruter l’international espagnol. Non pas qu’il soit mécontent du rendement de Marquinhos et Kimpembe, les titulaires en charnière centrale, mais bien pour disposer d’un troisième central de niveau mondial pour son turnover, voire pour installer une défense à 3 le cas échéant. La concurrence existe toutefois, et pas seulement en Angleterre.

Selon nos informations, le nom du défenseur circule aussi du côté du FC Porto. Iker Casillas vante les mérites du club portista auprès de l’Ibère. Tout comme Pepe, avec qui la légende espagnole a également évolué du côté du Real Madrid. Les Dragões évaluent la possibilité de présenter une offre économique convaincante à destination du central, qui bénéficierait d’un régime fiscal avantageux s’il signait au Portugal (comme en France d’ailleurs).

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici