Ronaldo tacle un entraineur légendaire qu’il déteste : «C’est un médiocre, il me faisait…»

Quand il parle de lui, son visage change. Même aujourd’hui en 2022, il ne peut toujours pas le voir. Ronaldo Luis Nazario de Lima garde le plus mauvais souvenir de l’Argentin Héctor Cuper. Celui-là même qui l’a entraîné à l’Inter Milan lors de la saison 2001-02. Dans le chat de BoboTV avec son ami Christian Vieri, Ronaldo a encore taclé le légendaire entraineur.

«Dans le football de notre génération, nous nous entraînions très mal. Lui, il est médiocre. Je me souviens que nous devions faire 6 ou 7 kilomètres de course à pied. Ce que je n’avais pas besoin de faire car j’étais un sprinter», a détaillé la légende Auriverde Ronaldo Nazario.

«Je (Ronaldo) faisais 30-35 sprints par match, et je pensais que je devais en faire 40. Mais je n’arrivais pas à convaincre les entraîneurs. Avec Cúper, parce que nous devons parler de lui, nous avions l’habitude de faire un échauffement de 3 km. Dieu merci, les choses se sont améliorées au fil des ans», a-t-il ajouté.

- Advertisement -

Après une saison 2001-02 médiocre en Italie et le succès du Brésil à la Coupe du monde Corée-Japon, Ronaldo s’installe en Espagne, au Real Madrid.

«Je n’ai jamais pensé qu’on en arriverait au point de demander au président (Moratti) de choisir entre moi ou l’entraîneur. Et à ma grande surprise il a choisi l’entraîneur, ce qui a été merveilleux parce que j’ai pu aller au Real Madrid», a conclu Ronaldo.

Mais cela ne s’arrête pas là. En octobre 2002, alors que le Brésilien n’est plus en Italie, Héctor Cúper donne une interview à Mundo Deportivo, reprise par le site Internet de l’Inter, dans laquelle il nie tout en bloc.

vous pourriez aussi aimer
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.